top of page

Audio

La photographie humaniste, Marcel Morin

La photo de rue.
Le portrait de rue.
La photographie humaniste.
La photographie à impact social, aller à la rencontre des gens au hasard des rues. Deux regards qui se rencontre, en un instant un échange ce produit.

Qui invite l’autre? Le photographe à la recherche d’un cliché ou le sujet qui a une histoire racontée. À ce premier regard, on peut sentir une vibration intérieure, un désir de s’approcher, de communiquer, d’échanger, de s’engager.

Pour un court moment, nous sommes là un en face de l’autre, égal.
Souvent un contact avec des gens qui vivent en marge de la société.
Je me demande pourquoi, pourquoi c’est moi qui me tiens là la caméra à la main, et l’autre qui est là aussi, mais dans des conditions de vie précaire.

Pourquoi les rôles ne seraient ce renversés, lui ou elle avec la caméra à la main et moi, avoir un bout de trottoir qui serait ma maison?

Mon but est de faire ressortir mes sentiments à travers une image, faire ressortir la beauté intérieure des gens qui n’ont rien d’autre et qui n’ont de voix pour s’exprimer.
Marcel Morin
Photographie: Julie et Marcel avec les enfants de Kumbhalgarh, Inde 2017

bottom of page